1946 - 1979

En 1946, l'usine de Wesel peut reprendre la production. Il s’agit de rétablir aussi vite que possible le rendement d’autrefois et la connexion avec la concurrence internationale. Pour ce faire, il faut améliorer les installations, dans ce cas, la reconstruction d'une cheminée à Wesel, et rationaliser les processus de production. Il faut également envisager la construction de logements pour les travailleurs. En 1950/1951, l’entreprise de construction KERAMAG mbH voit le jour. Elle construira ensuite plusieurs centaines de logements pour les travailleurs et leur famille. Les usines de Wesel et Flörsheim produisent des lavabos, WC, bidets, urinoirs et d’autres produits sanitaires en porcelaine Keravit alors que l’usine de Ratingen fabrique des éviers de cuisine, des lavabos, des urinoirs, des équipements sanitaires hospitaliers et, à partir de 1960, de la céramique de construction à grande échelle à partir d’argile réfractaire.
1950/1951

Fondation de l’entreprise de construction KERAMAG m.b.H., Ratingen pour la création de logements pour les travailleurs.




1959

Avec un bail emphytéotique, les travailleurs de Keramag peuvent même construire leur propre maison. Ici, un lotissement à Flörsheim.

Alors qu’autrefois, les produits étaient chargés principalement à la force des bras, des machines effectuent de plus en plus les tâches physiques difficiles.

L’ancienne maison témoin de Keramag dans le centre de Berlin est devenue le « Café Kranzler » après sa destruction pendant la guerre.

1960
Innovation produit : les éléments de façade en céramique « Elemental ».
Fondation de la société Elemental Baukeramik- Vertriebsgesellschaft m.b.H., Ratingen

Pour le développement de produits, il faut de plus en plus appliquer une production rationnelle, mais surtout respecter les exigences croissantes des clients. Il n’est donc pas étonnant que l’entreprise donne également la priorité à la conception de produits, en plus de la fonctionnalité. À la fin des années 1960, Keramag abandonne peu à peu les formes aléatoires et exubérantes. Avec Preciosa, l’entreprise parvient à lancer sur le marché une solution de lavabo esthétique avec quelques accents géométriques qui reflète déjà la philosophie de Keramag « Nous créons une valeur pérenne ». Des formes de base rectangulaires et arrondies créent un nouveau design et ouvrent la voie à d’autres concepts prometteurs.

 

 


1969
Innovation produit : le lavabo esthétique Preciosa qui affiche des formes de base rondes et rectangulaires.
Les univers de couleurs définissent de plus en plus le domaine de l’aménagement intérieur.

1970
Fondation de la société Schwab Sanitär-Plastic GmbH, Reutlingen, (participation 26 %).


1971

Les couleurs vives sont à la mode, une tendance qui se reflète également dans les sanitaires.

Participation dans les sociétés suivantes : Sanbloc GmbH, Weilheim, (33,3 %), Sanbloc Installations-Fertigbau GmbH & Co. KG, Weilheim, (33,3 %) et Rokal Armaturen GmbH, Lobberich, (41 %).
Interruption de la fabrication de céramique de construction dans l'usine de Ratingen.

1972
Participation majoritaire dans la société Queroy S.A., Breuil-Le-Sec/France (99,8 %).

1973
Fondation de la société Hutschenreuther KERAMAG GmbH, Schwandorf, (participation de 50 %) pour produire une céramique sanitaire de haute qualité avec la société Hutschenreuther AG, Selb.